ACCUEIL
UN MONDE DE BRUT

www.mondedebrut.com

TOGO : HISTOIRE

TOGO : GEOGRAPHIE

ECONOMIE

TOGO : PHOTOS

LISTE ALPHABETIQUE
PAYS PRODUCTEURS
DE PETROLE

TOGO : APERCU GLOBAL DU SECTEUR PETROLIER

AFRIQUE ET PETROLE
Si vous avez un peu surfé sur le site, vous ne serez peut-être pas surpris d'apprendre,
qu'après la situation mouvementée du pays en 2005 - où à la suite de l'élection présidentielle contestée,
avait sévi une vague de violence sans précédent - ...que le Togo dispose de ressources pétrolières !....
tout comme la Côte d'Ivoire, le Soudan, Sao Tome ou l'Ethiopie.

Le Togo est en effet un pays situé dans le golfe de Guinée, cité par tous les experts comme
un des plus importants secteurs d'exploitation pétrolière des prochaines années.
cf. carte des champs pétrolifères du Golfe de Guinée
(Source : Données sismiques établies par PGS Petroleum Geo-Services )

Suite à un voyage du président togolais en Norvège en 1996, celui-ci demande à cette société novégienne « Petrolum Geo Service » (PGS) de venir explorer l’off-shore togolais.

De 1997 à 1999, le PGS réalise des études géophysiques de l’offshore togolais :
la présence d'hydrocarbures est détectée en 1998 au large des côtes togolaises,
et le 9 décembre 1999, la société présente les premiers résultats officiels au Président de la République:
il y a du pétrole dans les eaux togolaises !

En 1999, le Togo se dote d’un code des hydrocarbures, important document juridique et réglementaire du secteur.

En mai 2001, le gouvernement togolais conclut un contrat d'exploration avec la société texane Hunt Oil Company, laquelle réalise en suivant des forages de recherche dans les eaux territoriales pour évaluer la quantité et la qualité des ressources.

Le 24 avril 2002, est signé un accord de partenariat entre Togo Hunt Oil Company et Petronas Carigali société malaisienne, basée à Kualalumpur.

En juillet 2002, Hunt Oil Company conclut un accord d'exclusivité avec le Togo pour le 1er champ en eaux profondes togolais selon un périmètre défini en 15 blocs, correspondant à 4,067 km2.

Le 08 octobre 2002: Le gouvernement togolais annonçait la signature de « l’Accord d’Opération Conjointes »  entre le Togo,  la Togo Hunt Oil  Company  et la Petronas Carigali,

L'accord a été paraphé en présence du président togolais Eyadéma GNASSINGBE par le directeur général de "Togo Hunt Oil Company", Christopher STONE, et le ministre togolais de l'Equipement et des Mines, Andjo TCHAMDJA et en présence de l'ambassadeur américain au Togo, la Hunt Oil Compay étant une société américaine.

Cet accord fixe les droits et obligations des parties à propos des opérations relatives au contrat pétrolier signé en avril 2002 sur le partage de la production. Il concerne notamment l'exploitation, l'évaluation, le développement et la production en commun des réserves d'hydrocarbures.

Toujours en Octobre 2002, se déroulent les élections législatives du Togo. Le pétrole sera l’argument premier de tous les candidats . On parlera du pétrole à partir du 11 octobre, début des campagnes.
A l'époque, le pétrole servira tout comme le tronçon Sokodé-Kaboli, 90km environ, à l’Est de Sokodé, avait servi aux présidentielles de  juin 1998. 

Le Togo, Petronas and U.S.-independent Hunt Oil avaient planifié de commencer le programme d'exploration avant la fin de l'année 2003.
La revue de presse d'avril 2003, de l'ambassade de France au Togo
faisait référence en ces termes à un article du Mardi 8 avril 2003 du journal « Le flambeau des démocrates » qui «croit pouvoir affirmer que des travaux d'installation des équipements d'exploitation off shore du pétrole togolais, à 56 km de la côte entre le port de Lomé et le village de Kpémé ont commencé. L'hebdomadaire s'étonne du peu de publicité qui entoure cette phase de l'entreprise. »

Jusqu'à la fin 2005, le site officiel de la HUNT OIL COMPANY mettait également à disposition
la carte de ses implantations spécifiant ses activités d'exploration au Togo .

Le 12 novembre 2002, la HUNT OIL COMPANY TOGO a obtenu une licence sur le territoire togolais pour installation et exploitation d'un service VSAT , à savoir un service de communication par satellite ... ce qui peut effectivement aider pour communiquer sur des plates-formes off-shore.

Si Africa Energy Intelligence mentionnait en Juillet 2005 le retrait de Hunt Oil au Togo .... le pays resta néanmoins pendant de longs mois mentionné sur la carte de ses activités d'exploration.

Maurel et Prom sera bientôt au Togo, annonçait même en janvier 2005 à Lomé Jean-François Hénin.
L'opérateur pétrolier français est présent depuis la fin des années 1990
dans des opérations de pétrole au Congo-Brazzaville.
"Le premier objectif de notre visite à Lomé est de voir comment notre société pourrait
participer au développement du Togo", avait alors déclaré Jean François Hénin
à l'issue d'un entretien avec le président togolais Gnassingbé Eyadéma.

Le ministère de l’Energie et des Mines togolais informait à la mi-novembre 2005
qu'une zone en eaux profondes aux larges des côtes togolaises couvrant une superficie de près de 4 km2
ferait bientôt l’objet d’une exploration pétrolière.
Une annonce du-dit ministère invitait les sociétés pétrolières intéressées à soumissionner
pour le bloc en eaux profonds offert à cet effet.
L’appel d’offre qui expirait le 1er mai 2006 proposait un modèle de contrat de partage de la production.
Compte-tenu des surfaces mentionnées, il semble bien que cela soit le champ qui fut l'objet de l'accord de partenariat entre Togo Hunt Oil Company et Petronas.


Sources :

. http://www.africa-energy.com/html/public/data/ecowas.html
. Un article visionnaire – en anglais – du journal The Ghanaian Chronicle !! Nov. 2002
à travers le site de Alexander's Gas & Oil Connections
.Ambassade de France au Togo : revue de presse avril 2003
. http://www.huntoil.com : site officiel de la Hunt Oil Company
. http://www.petronas.com.my : site officiel de Petronas
. un article qui mentionne par ailleurs l'activité de Petronas au Togo :
http://www.geocities.com/adamte.geo/petronas.html
. PGS Petroleum Geo-Services

cf. www.artp.tg/ : Autorité de Régulation des Télécoms du Togo
Arrêté 038/MEMEPT/CAB du 12 novembre 2002 portant autorisation d'installation et d'exploitation de station VSAT à TOGO HUNT OIL COMPANY
Villa HUNT B.P. 2224 Tel. 226 69 00

. http://www.togoforum.com marqueur eStat'Perso

DONNEES SISMIQUES
OPERATEURS PRESENTS
ET POTENTIELS
HUNT OIL
PETRONAS
MAUREL & PROM
MIGRATION DE LA POPULATION TOGOLAISE
COOPERATION MILITAIRE
FRANCE / TOGO
RAFFINERIE DU TOGO
TRANSPORT DU PETROLE
AU TOGO
PROJET DE GAZODUC














































































Dernière mise à jour : 10/09/2006